Que recherchez-vous ?

Fermer

Tout le monde a la main verte

 

Bien souvent lorsque l’on vous parle de la Wilderie, on entend des “ Moi, j’ai vraiment pas la main verte” et bien nous on vous dit que c’est faux ! Tout le monde a la main verte, oui, oui ! Il faut seulement faire les bons choix lorsque l’on adopte ses premières plantes et suivre quelques règles de base mais vous allez voir c’est simple.

 
Illustration Luminosité
 

Sous les sunlight des tropiques, mais pas trop ! 

 
 

En tout premier lieu, vous devez connaître l’orientation du soleil par rapport à votre fenêtre. En général vous avez une appli “Boussole” sur votre téléphone qui vous donnera la réponse à cette première question. Car oui, la lumière est le premier facteur de survie d’une plante et donc la première clé est de choisir une plante adaptée à la luminosité de votre intérieur !

 La luminosité sera idéale est quand vous êtes exposé plein Sud. Du coup, si vous êtes des chanceux qui ont une pièce à vivre orientée plein Sud, il faudra faire attention : quand on débute avec les plantes, le premier réflexe c’est de les mettre à la fenêtre pour qu’elle ait de la lumière. Sauf que c’est justement ça le problème ! Hormis les cactus et les orchidées de votre mère, il y a vraiment très peu de plantes qui aime être au soleil direct derrière une fenêtre avec cette orientation. Vous aurez donc le droit de choisir les plantes qui ont besoin d’une forte luminosité, mais il faudra les placer sur un meuble plutôt à l’arrière de la pièce.

Si vous n’avez pas l’exposition parfaite, ce n’est pas grave, il y a de nombreuses plantes qui n’ont pas des besoins extraordinaires en lumière et qui vont pouvoir se développer dans votre intérieur !

 
Illustration arrosoir
 

Singing in the Rain 🎶

 
 

Et oui, c’est bien l’eau qui fera le bonheur de votre nouvelle adoptée ! La complexité est peut-être par ici, car chaque plante a des besoins différents en eau et donc vous devez bannir de vos habitudes “J’arrose mes plantes tous les dimanches après-midi”.

Vous allez devoir vérifier avant d’arroser et retenir comment arroser chacune d’elle. Vous pouvez tout de même retenir qu’avoir un terreau détrempé et de l’eau stagnante n’a rien de bon. Dites-vous que quand vous êtes en gueule de bois le dimanche matin, vous ne seriez pas vraiment d’accord d’attaquer le rhum dès le petit déj’… bah pour les plantes c’est pareil ! Si le terreau est encore humide, pas la peine d’en rajouter. 

Les plantes tropicales que l’on apprécie tant, sont généralement un peu malheureuses dans nos intérieurs trop secs. Il faudra prendre soin de les vaporiser si leur feuillage le permet, ou d’user de techniques pour créer une atmosphère plus humide autour d’elles. Vous pouvez les regrouper et les mettre sur un plateau avec de l’eau et des billes d’argiles par exemple.

 
Illustration pots pour plantes
 

Vous avez vraiment du pot !

 
 

Il faut que l’eau puisse s’écouler, c’est la règle N°1. Pour cela vous pouvez soit garder les pots en plastique dans lequel est généralement vendue la plante, et choisir un joli cache pot. Sinon vous pouvez choisir de rempoter vos nouvelles adoptions dans les pots en terre cuite qui sont généralement pourvus de trou de drainage, auxquels il faudra bien associer une coupelle.

Si vous ne laissez pas respirer vos racines en laissant de l’eau stagnante, elles vont pourrir ! C’est la première cause de mortalité des plantes d’intérieur, alors soyez vigilant lors du choix de votre contenant 🙂

Si vous voulez aller un cran plus loin, il faudra aussi prêter attention au terreau que vous choisirez pour rempoter vos plantes, le terreau universel doit souvent être agrémenter de perlite ou de sable pour l’alléger.

Si vous suivez tous ces conseils, et que vous choisissez la bonne plante pour votre intérieur on vous alerte tout de suite : vous allez devenir un plant addict !

 

For booking inquiries, please contact contact@lawilderie.com