LES FONDATRICES

#Bewildeveryday

 

Bonjouuuuur,
ça c’est plus ou moins le ton enthousiaste que nous employons chaque jour…

On vous raconte ici, notre histoire et notre cheminement pour que vous compreniez ce qu’est La Wilderie, son essence, son concept bref comment l’idée est née.

Tout a commencé quand nous nous sommes rencontrées dans notre ancienne entreprise. Nous avons appris à nous connaître en travaillant ensemble et petit à petit nous sommes devenues amies. Nous avions notamment comme point commun le fait d’aimer les petits bonheurs de la vie et les voyages. Nous avons donc décidé de créer “Les pépites du quotidien” avec Typhaine notre 3ème pépite.

Les choses se passent, la vie se déroule (comme pour tout le monde, non ?), et… voici nos histoires :

Holà, je m’appelle Pauline et j’ai 29 ans. 
J’avais un CDI, j’étais responsable business unit, dès ma sortie d’école je suis allée de CDI en CDI avec une progression constante. J’étais dans ma zone de confort sans remise en question. Et là, octobre 2018 premier gros échec, je me fais licencier pour d’obscures raisons encore non élucidées, sur lesquelles je ne m’attarderais pas. A ce moment là, j’ai eu un sentiment de rejet, d’incompréhension et de nullité.

Pour avoir l’impression de rester dans l’action, j’ai entamé rapidement des recherches de CDI pour des postes tel que responsable marketing. Un seul souhait dans mes recherches, trouver une entreprise correspondant sincèrement à mes valeurs et qui participe à l’enrichissement de la société ou de l’environnement. Une entreprise, en somme, pas uniquement dirigée dans une optique de rentabilité et de business. Après 3 mois de recherche je n’avais toujours pas trouvé. Et là 2eme échec… mon compagnon de l’époque décide de me quitter. Je ne me sens alors plus du tout alignée dans ma vie et dans mes projets. 

Pauline

Je décide de tout arrêter, de prendre du temps pour moi et de partir pour réfléchir. J’avais besoin de tout réécrire d’une page blanche. Mon intuition me disais “pars” ou “fuis”, je ne sais pas trop. J’ai alors rejoins une amie en Amérique du Sud pour commencer un voyage entre le Pérou et la Bolivie, à la découverte de la culture des Incas, de la vallée sacrée et des grands espaces magiques de la nature. Les voyages m’ont toujours ressourcée : ils m’ont permis de m’ancrer dans le moment présent, de me retrouver avec moi-même, de mieux comprendre comment je fonctionne et ce qui m’anime au quotidien. On part à la rencontre des gens, d’une nouvelle culture et aussi de soi même. Le Pérou et la Bolivie sont des pays magnifiques. Je me suis émerveillée de la beauté des paysages, de la puissance de la nature et de la diversité qu’elle offre. J’ai retenu une phrase qui a raisonné en moi “Quand on s’émerveille de la beauté du monde, on se sent vivre et on s’émerveille de vivre”.

On s’émerveille de vivre.

Ce voyage a remis en perspective tous mes problèmes. Je me suis ré-alignée avec ce que je suis et j’ai pris une grande décision. Au final je me suis dis qu’on pouvait repenser sa vie constamment, rien n’est décidé une fois pour toute et graver dans le marbre. J’ai toujours voulu créer mon entreprise depuis mes 15 ans. Mais je me demandais sans cesse: quand est-ce le bon moment ? Je pense que la vie a décidé pour moi. 

Je suis rentrée en France et j’ai annoncé à mes proches en mars 2019 que j’arrêtais de chercher du travail et que je créais mon propre travail. Un travail qui ait du sens. L’idée de La Wilderie je l’ai eu sur un transat à la fin de mon voyage, sur les plages de Mancora face à l’océan Pacifique. Je rêvassais en me disant que je me sentais tellement bien, tellement sereine en contemplation devant la nature. Et je me disais comment je peux prolonger ce sentiment en rentrant. Sans devoir s’enfuir sans cesse en voyage pour se sentir vivre ? C’est comme ça que j’ai eu envie de créer un lieu de vie à Lille. Un lieu de vie qui nous permette de rendre visite à la nature. Quelque chose de simple et de cohérent avec mes passions. Ce sera donc un endroit accessible à tous qui nous nourrissent l’âme et l’estomac. 

C’était une évidence pour moi que Lolita ferait partie de l’aventure d’une manière ou d’une autre. Je sentais qu’elle serait épanouie dans ce projet et qu’on se complétait parfaitement en terme de compétences. Je lui ai donc proposé dans la foulée de s’associer… pour sa version, et son ressenti, ce sera juste après !

Lolita

Hello, moi je m’appelle Lolita !
(… vous l’avez ? Oui, je la fais tout de suite comme ça c’est fait ! )

Quand Pauline démarrait son voyage, de mon côté je démarrais un nouveau job ! Je ne voyais pas le temps défiler, peut-être l’effet de nouveauté ?… pourtant Pauline est déjà de retour de son voyage ! Je nous revois autour d’un verre, solennellement, avec une annonce de pépites : Pauline a décidé de créer son entreprise et elle veut notre avis. Enfin une bonne nouvelle depuis quelques mois, son idée déchire ! Monter son entreprise toute seule, c’est pas si simple, alors avec Typhaine, on se met à sa disposition pour l’aider comme on peut.

Le 13 Mars 2019, j’ai reçu un message qui a foutu le bordel dans ma tête : 
“Loli, Tu adores les fleurs ? Oui. Tu adores les plantes ? Oui. Tu adores manger ? Oui. Tu aimes les gens ? Oui. Tu es mega intelligente ? Oui. Viens on s’associe ? …”

S’ensuivirent de longs échanges, des textos, des appels… où je lui disais que ce n’était pas vraiment le bon moment puisque je venais de changer de boulot, et puis avec mon mari, on venait de signer un compromis pour vendre notre maison et en racheter une nouvelle (avec des travaux, où il faut tout casser comme à notre habitude). 

Qu’à cela ne tienne, notre chère Pauline disait à tout le monde “Elle m’a dit non, mais je sens que c’est pas un vrai non… “ et vous savez quoi ? Elle avait raison mais moi je ne le savais pas ! C’est après quelques mois, dans un job où je ne faisais pas vraiment les missions que j’imaginais, et que je m’investissais de plus en plus dans ce projet qui n’était pas vraiment le mien… que j’ai enfin fini par réaliser que ce n’était pas une si mauvaise idée de s’associer. Bon bah voilà, c’est parti ! On remue ciel et terre pour trouver les solutions, se répartir les tâches, et les missions, je mets mon nez dans le détail du business plan pour m’approprier tout ça et apporter ma touche, nous sommes à 2 dans l’aventure c’est officiel. 

Au plus on avance, au plus cela fait sens, on se complète parfaitement ! Et puis même si ce n’est pas mon rêve depuis mes 15 ans, j’ai grandi dans un commerce et j’ai toujours dit que si la confiserie de ma grand-mère n’avait pas été vendue si vite, je l’aurais probablement reprise un jour. Du coup je ne reprends pas, je crée, et je crois que c’est encore mieux ! 

Voilà vous savez tout de nous, et de la naissance de ce projet ! Pour savoir en détail ce qu’est La Wilderie, rendez-vous dans notre rubrique “A propos”

On a hâte de vous rencontrer à La Wilderie 

Naturellement,  
Pauline & Lolita.

Updating…
  • Votre panier est vide.